logo
导航菜单
Search
自定内容

Le dossier BNP Paribas dépasse désormais largement la rue d'Antin. Le Président de la République lui-même s'est emparé de l'affaire. Il va prévu d'évoquer le sort de la banque devant son homologue américain Barack Obama. Le gouvernement Français ne remet pas en cause l'éventuelle culpabilité du groupe - accusé d'avoir enfreint des embargos américains- mais estiment que l'amende de 10 milliards de dollars qui la menacerait selon le Wall Street Journal, est disproportionnée.

Rien n'assure pourtant que la voie diplomatique soit couronnée de succès, ni même chaussure louboutin femme que Barack Obama cherche à influencer des procureurs américains, qui travaillent depuis des mois sur l'enquête BNP Paribas. Pour la banque, qui espérait régler l'affaire discrètement avec ses avocats, cette offensive pourrait même être assez contre-productive en renforçant le zèle des procureurs.

L'image de premier de la casse cassée

Jusqu'ici, BNP Paribas s'était appliqué avec succès à se construire une image de premier de la classe, prudent et efficace. La banque avait traversé quasi sans dommage les secousses de la crise financière, quand la grande majorité de ses concurrents trébuchaient d'abord sur les subprimes, ou plus tard les sandales du Libor et de louboutin pas cher l'Euribor. A l'été 2011, la crise des dettes souveraines européennes avait fortement secoué l'établissement, mais l'épisode avait été digéré.

Le groupe, dirigé par Jean-Laurent Bonnafé depuis 2011, se retrouve donc dans une situation inédite, qu'il peine à gérer. Par respect du droit américain, la banque s'interdit en effet louboutin homme pas cher tout commentaire sur l'affaire. Les autorités judiciaires américaines mènent alors la danse en terme de communication, distillant les informations qui les arrangent au rythme qui les arrange. A près son acquisition de Fortis, BNP Paribas faisait même figure de grand gagnant de la crise financière en Europe, aux côtés de l'espagnol Santander. La procédure américaine va bouleverser durablement cette donne.

Les clients particuliers interrogent leurs conseillers

Reste à espérer pour la banque un dénouement rapide. Une prolongation de ce feuilleton jusqu'au c ur de l'été aurait des conséquences catastrophiques pour la réputation du groupe, qui avait justement placé les États-Unis au c ur de son plan stratégique. Les grands groupes internationaux commencent en effet à s'interroger sur les conséquences d'une talon louboutin suspension de l'autorisation de traiter en dollars et à envisager des plans alternatifs.

Les clients particuliers s'inquiètent de leur côté des conséquences d'une telle amende pour leur propre épargne. D'autant que le JT de France 2 du 3 juin a évoqué une «faillite» de la banque. Les demandes d'éclaircissements auprès des conseillers se seraient multipliés depuis. Dans la pratique, la sanction américaine n'aura aucune conséquence pour les clients de la banque, mais BNP Paribas aura fort à faire
Related Articles:
christian louboutin
louboutin pas chere
christian louboutin homme
louboutin
talon louboutin
boutique louboutin

homepic
homepiclogo
foot note

Copyright 2014 Panguide,Inc. All rights reserved.

脚注栏目